Abidjan en chiffres...

Principal centre urbain et capitale économique de la Côte d’Ivoire, pays situé en Afrique de l’Ouest, Abidjan est l’un des deux districts autonomes de ce pays qui compte 31 régions. Il y a un peu plus de 85 ans, Abidjan était un petit village de pécheurs. Aujourd’hui, Abidjan est devenu une ville qui étend ses tentacules, avec la plus grosse population de la Côte d’Ivoire. La monnaie utilisée est le franc CFA et la langue officielle, le français.

abidjan cote d'ivoire

Depuis 37 ans, officiellement Abidjan n’est plus la capitale économique et administrative de la Côte d’Ivoire, mais dans la pratique, elle continue de jouer ce rôle. Découvrez dans cet article quelques statistiques sur la capitale Abidjan.

Abidjan, un vaste espace, une forte population

Ayant connu une forte expansion, la superficie d’Abidjan est de 57 735 hectares. À ce titre, elle fait 10 fois la taille de villes comme San Pedro, le district d’Abidjan englobe les 10 communes d’Abidjan et 3 sous-préfectures. Ainsi, Abidjan est divisé en 2 grandes parties (« Abidjan sud » et « Abidjan nord », séparées par le fleuve et reliées par 3 ponts) et comporte donc au total 13 communes (Abobo, Adjamé, Anyama, Attécoubé, Bingerville, Cocody, Koumassi, Marcory, Plateau, Port bouët, Treichville, Songon et Yopougon).

42 % de la population est musulmane, suivie des chrétiens qui représentent 34 % de cette population qui croît de 2,6 % tous les ans et dont l’espérance e de vie est de 57 ans. Abidjan, c’est la plus grande population dans une ville en Afrique de l’ouest francophone et la deuxième plus grande ville au sein de la francophonie. Sa population atteint plus de 5 707 000 habitants, ce qui représente plus de 20 % de la population totale de la Côte d’Ivoire.

Abidjan plus forte économiquement que certains pays

Ses industries et ses entreprises du secteur tertiaire font sa force. En termes d’apport économique, Abidjan représente plus de 40 % du produit intérieur brut de la Côte d’Ivoire, soit plus 9,50 milliards de dollars, soit plus que le PIB du Burkina Faso, du Mali, de la Guinée ou du Bénin. Environ 7 zones industrielles y sont implantées avec un marché sous régional de plus de 70 millions de consommateurs.

En plus de sa position de porte d’entrée de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), Abidjan c’est aussi l’ambition d’atteindre les 300 millions de consommateurs de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Abidjan, une reconstruction qui porte ses fruits

Le taux de chômage est estimé à plus de 30 %, pour une croissance de l'économie de la ville de plus de 7 % par an. Grâce aux investissements dans les infrastructures, la richesse par habitant a augmenté de 30 %. Plus d'une personne sur 5 est considérée comme appartenant à la classe moyenne à Abidjan, soit plus de 1,5 million de personnes.

Ainsi aujourd’hui, 40 % des Ivoiriens qui vivent en milieu urbain choisissent Abidjan (les hommes dominent avec 107 hommes pour 100 femmes). Les jeunes de moins de 35 ans représentent 75 % de la population. La démographie et l’activité économique confèrent à Abidjan une ambiance légendaire. Riche culturellement, elle est caractérisée par sa diversité. Abidjan est tout simplement une capitale économique qui tire vers le haut.